Tennis de table. Rapidité et précision.

Sport de loisirs et de compétition, le tennis de table - appelé communément ping pong - a pour particularité d’être une discipline dite de rencontre entre les générations. Une activité populaire, très pratiquée en France, ludique et éducative pour tous.

Interview.

Christian Palierne.

Président de la Fédération française de tennis de table (FFTT).

 

Comment se porte le tennis de table en France ?

La pratique du loisir se porte très bien car le ping pong est une activité trans-générationnelle qui plaît beaucoup. Côté compétition, nous sommes en pleine réflexion pour nous réinventer. La contrainte des championnats de tennis de table explique en effet que nous ne séduisons plus autant de joueurs qu’auparavant.

La Coupe du Monde Messieurs de tennis de table a été organisée en octobre dernier en France. Que retenez-vous de cette compétition ?

Organiser cet événement à Disney avec 12 000 spectateurs en 3 jours a montré l’exigence de la FFTT. Nous avons assisté à de très beaux matchs et nous en sommes fiers. La Coupe du Monde Messieurs a permis de faire découvrir le côté compétition au grand public.

Quels sont les bienfaits du tennis de table sur la santé ?

Le tennis de table a un intérêt à toutes les tranches d’âge. Jusqu’à 12 ans, il permet de travailler sur la latéralité, le positionnement dans l’espace, la coordination des gestes et la concentration. Pour les adultes, c’est une activité excellente concernant les maladies cardio-vasculaires et pour les seniors, la balle, qui est légère, ménage l’appareil locomoteur. Enfin, certains neurologues considèrent que le tennis de table est intéressant pour les maladies neuro-dégénératives mêlant concentration, coordination et rapidité.

Quel est votre principal objectif en tant que Président de la Fédération française de tennis de table ?

Être le meilleur ambassadeur possible pour le tennis de table. Nous travaillons pour qu’il redevienne le sport scolaire par excellence et nous axons nos démarches vers le sport santé pour démontrer les bienfaits de cette discipline qui se pratique à tout âge.

Rencontre.

Laurent Carmarans.

Président de l’ASPN tennis de table (Association Saint-Pierre de Neuilly).

Comment fonctionne le club ?

L’association Saint-Pierre de Neuilly est née en 1942 et la section tennis de table a été créée quant à elle, en 1968. En 1982, le club s’est installé au sein de la salle Pierre Grange au dessus du Carreau de Neuilly, en cœur de ville, où nous accueillons nos membres dès l’âge de 5 ans. Notre équipe (Mathias, Loïc, Aurélien et Thomas) forme, éduque les jeunes et les adultes au tennis de table tant pour une approche de loisir que pour amener vers la compétition.

Comment se déroulent les compétitions ?

L’an passé, nous avions des joueurs en compétition individuelle en Nat.2 et quelques poussins des plus aguerris au niveau Régional. Par équipes, 8 équipes seniors évoluent au niveau Régional et Départemental, et notre objectif est bien sûr de se maintenir et de progresser. Nous comptons aussi 3 équipes de jeunes en compétition et 30 joueurs évoluent en compétitions individuelles. Mais nous adaptons notre pratique à la consommation et elle est davantage tournée vers le loisir, raison pour laquelle nous avons ouvert un créneau pour les familles le samedi matin, et cela fonctionne bien.

Quels sont les évènements à venir ?

Il y aura plusieurs compétitions car nous en recevons 7 par an à domicile. Le 12 janvier, nous organisons le tournoi des écoles pour les élèves du CE1 au CM2. Un événement fédérateur qui existe depuis plus de 20 ans à Neuilly.

Chiffres

200 000 licenciés

3 millions de pratiquants

45% ont – de 18 ans

3 500 clubs en France

3 g, poids d’une balle de tennis de table

200 membres pour l’ASPN tennis de table.