Micro-trottoir. Qu’allez-vous faire durant les vacances d’été ?

Monique.

Avec ma famille, j’ai eu la chance de visiter de nombreux pays, y compris la France. J’ai tant aimé visiter les châteaux de la Loire à vélo. Mais le pays que je préfère est la Suisse, pour ses paysages magnifiques. Si je pouvais, j’y retournerai. Tous ces souvenirs sont gravés dans ma mémoire et dans des albums photos que je consulte régulièrement. Me revient alors ce sentiment de liberté ressenti à chaque période de vacances ; faire ce que l’on veut, ne pas s’occuper de l’heure. Maintenant, je m’occupe de mes petits-enfants, qui me le rendent bien ! Cet été, mes enfants vont s’installer à Bergerac, et m’emmènent dans leurs bagages.

Frédéric.

Je ne pars pas beaucoup en vacances, car je m’ennuie au bord de la mer, je suis un citadin ! J’ai d’ailleurs beaucoup visité des grandes villes. Maintenant, je choisis toujours en endroit avec un baby-club pour ma fille de 6 ans. J’aime la montagne en été, alors je choisis des destinations comme la Corse ou la Sardaigne, qui en plus des plages sublimes ont des paysages de montagne. Si je pouvais, je retournerais à Saint Tropez, où je passais mes vacances enfant et que j’ai toujours aimé, mais la vie là-bas est si chère. Je me console en sirotant un verre de rosé qui suffit à me faire imaginer que je suis en vacances !

Sandrine.

Pour moi, les vacances riment avec famille, sport, détente, faire des activités qu’on ne peut pas faire pendant l’année, s’occuper de soi, prendre du bon temps. Mon mari, mes enfants et moi sommes sportifs. En hiver, nous partons skier. En été, nous allons en Normandie, que j’adore et où je vais depuis toujours, et en Italie, où nous pratiquons le tennis, la natation, la gym… sans oublier le rugby ! Je me sens en vacances dès mon arrivée à l’aéroport, grâce à des odeurs, la vue de palmiers… Je rêve d’aller à Tahiti, en Amérique du sud, ou Nouvelle Zélande et en priorité, de faire un safari en Afrique de Sud.

Constance.

J’ai la chance d’avoir fait des voyages extraordinaires, comme d’aller en Inde, où je rêve d’emmener mes enfants, trop petits pour le moment. J’ai également gardé des souvenirs impérissables de mes vacances à Cannes, où je retrouvais les mêmes copains tous les ans. Je profitais aussi de ma famille et du soleil, de la végétation et des odeurs particulières de la Méditerranée. Maintenant, je préfère l’Atlantique et ses grandes plages, la montagne ou la campagne en Bretagne, pour éviter les foules. Nous faisons des sauts de puces, et partons moins longtemps mais plus souvent, ce qui permet de varier les plaisirs !