Micro-trottoir. Noël.

Chaque mois, Neuilly Journal Indépendant interroge des Neuilléens pour recueillir leur sentiment sur un sujet de société. Ce mois-ci :

Frédérique.

Je suis catholique donc Noël représente le symbole de la naissance du Christ. Je le fête en famille depuis toujours avec les mêmes rituels : après la messe, nous ouvrons les cadeaux et partageons un bon moment autour d’un dîner. Généralement nous nous retrouvons en Bourgogne dans notre maison familiale. C’est pour moi d’autant plus particulier que c’est aussi le jour de mon anniversaire. La décoration du sapin, la cuisine avec les enfants, la crèche avec les santons que nous achetons chaque année… On prépare Noël tous ensemble, c’est une tradition ! Mais c’est parfois un casse-tête de trouver des cadeaux.

 

 

Christiane.

Je fête Noël pour ma famille. Mes proches vont à la messe mais je n’y participe pas car je ne suis pas pratiquante. Nous nous rejoignons ensuite pour le dîner. Je trouve que c’est surtout une belle façon de se retrouver parce qu’il n’y a finalement pas beaucoup d’occasions dans l’année. Cela se passe à Neuilly ou en Anjou. Quand j’étais petite c’était pareil, à l’exception que j’allais à la messe ! Ce n’est pas une période que j’affectionne particulièrement car je vis seule mais je conserve des souvenirs d’enfance gravés en moi lorsque ma mère se déguisait en Père Noël pour les enfants, c’était fabuleux !

Jean-Marc.

Noël est une fête religieuse et familiale ! Après la messe nous dînons et n’ouvrons les cadeaux qu’après. Tout le monde prépare le repas qui est fait maison : foie gras, huîtres, chapon… On essaie de changer chaque année ! Nous partons à la campagne ou profitons pour voyager à l’étranger, à la montagne ou dans les pays chauds comme au Maroc, ce sont de bons souvenirs. Noël aux sports d’hiver lorsqu’il neige a tout de même un charme très spécial. C’est une période agréable mais aussi difficile car il y a beaucoup de virus. Nous mangeons davantage et sommes plus fragiles et il faut donc être vigilants.

Sonia.

Je fête Noël parce que c’est convivial et que les petits adorent. Quand mes enfants étaient jeunes, c’était magique de voir à quel point ils étaient émerveillés de découvrir les cadeaux au réveil, nous avons fait en sorte qu’ils croient le plus longtemps possible au Père Noël ! N’étant pas catholique, ce n’est donc pas par conviction religieuse que nous célébrons Noël. Je ne le fêtais d’ailleurs pas avant d’avoir des enfants. Maintenant qu’ils sont plus grands, ils ne sont pas toujours là à cette période et nous en profitons pour partir chez des amis en province ou inviter nos proches qui sont seuls.