Micro-trottoir. Les bonnes résolutions.

Chaque mois, Neuilly Journal Indépendant interroge des Neuilléens pour recueillir leur sentiment sur un sujet de société. Ce mois-ci :

Brandon.

Personnellement, je ne prends pas de bonnes résolutions. Dans ma philosophie, j’adopte un comportement toute l’année et pas simplement au moment du 1er janvier. Je m’entraîne le plus possible pour garder une bonne condition physique : « un esprit sain dans un corps sain ». Je suis également vigilant en contactant régulièrement mes proches et plus particulièrement ma famille. Originaire de la région bordelaise et en tant que Pompier de Paris, je n’ai plus beaucoup d’occasion de les voir. Beaucoup autour de moi se lancent des défis comme arrêter de fumer ou se mettre au sport mais cela s’avère souvent compliqué.

Laurence.

C’est une technique pour se donner bonne conscience de commencer quelque chose de nouveau chaque année. Je pense que cela ne marche pas, parce qu’en réalité on peut le faire au quotidien et ne pas choisir le début de l’année. Finalement cela s’applique aussi à fêter le nouvel an ou offrir des fleurs à la Saint-Valentin. Parmi les bonnes résolutions que j’entends le plus : arrêter de fumer, se mettre au régime, passer plus de temps avec les enfants… Dans mes attentes pour les mois à venir, je vais tenter de trouver le bon équilibre de vie entre le travail, les enfants et les amis… La clé d’une vie épanouie !

Isabelle.

Les bonnes résolutions servent à avancer dans la vie, à se donner des objectifs et essayer de les réaliser tout au long de l’année. Tous les ans en janvier et en juin, je les note sur des fiches pour faire le bilan de l’année passée et je réfléchis à m’améliorer pour l’avenir. Mieux manger, faire du sport, tenir mon budget, mieux travailler… figurent parmi mon palmarès. Cela me permet de vérifier que j’entreprends des choses utiles. En 2018, je vais faire en sorte que mes enfants soient plus indépendants. Toutes les bonnes résolutions qui tiennent de notre volonté peuvent être réalisées, j’en suis convaincue !

Marie-France.

Avoir une vie civique, faire attention aux autres, respecter les lois, être gentil, tolérant…Voilà ce que sont pour moi les bonnes résolutions. C’est une méthode un peu égoïste pour se faire plaisir et adoucir sa conscience. Mais attention de ne pas y penser qu’au 1er janvier ! La vie est différente tous les jours et je renouvelle donc constamment mes résolutions. Même si je suis fatiguée, j’essaye de faire quelque chose de bien en rendant des services ou en m’occupant de mes petits-enfants. Je pense qu’il y a beaucoup de gens qui tentent de s’améliorer, même si le résultat n’est pas toujours au rendez-vous.