Start-up. Ils vont changer votre vie.

Organisée par la municipalité au Théâtre des Sablons le 14 juin dernier, la première soirée des start-up de Neuilly a récolté un franc succès. Un format ludique et direct de spitchs à l’américaine convaincant.

Véritable vivier entrepreneurial, la ville de Neuilly compte 11 500 entreprises sur son territoire qui emploient près de 46 000 personnes. Un lieu stratégique entre Paris et La Défense, qui bénéficie depuis 2010, grâce au maire Jean-Christophe Fromantin, de deux atouts pour les start-up : NeuillyLab (espace de travail pour créateurs d’entreprise) et NeuillyTech (hébergement des start-up au sein des locaux de grandes entreprises de la Ville).

Sept membres de start-up sont donc montés sur la scène pour expliquer leur concept qui, selon le thème de la soirée, va changer notre vie. Week-end nature en digital-detox (Au calme), faciliter l’alerte des secours (SeWLP Sentinel), la brosse à dents ludique qui se transforme en manette de jeu à réalité augmentée (Kolibree), digitalisation de la commande des restaurants sur smartphone (BlackSheep), assistant personnel connecté pour les parents (Hello Marcel), mise en relation avec un senior habitant à proximité (Merci Max) ou encore accessoires et produits de rasage en ligne et sur abonnement (Monsieur Barbier). Outre le dynamisme et la success story des start-up, elles ont en commun d’être domiciliées à Neuilly. Qu’elles soient hébergées à NeuillyLab, NeuillyTech, dans un incubateur ou tout simplement en individuel, ces dernières évoluent sur un même territoire, définitivement attractif.

 NeuillyTech.

6 nouvelles start-up.

RemplaFrance, FirmFunding, Bubblz, Dealsights, WiStim et Billee ont été sélectionnées pour être hébergées par Nextdoor, Grant Thornton, PwC, TNP Consultants et M6. Un coup de pouce certain pour ces start-up prometteuses qui bénéficient d’un hébergement et d’un soutien opérationnel pendant 18 mois. «Pour ce 11ème appel à projets, nous avons reçu plus de 40 candidatures, toutes de grande qualité, et la sélection a donc été particulièrement difficile», déclare Jean-Pascal Tranié, président de NeuillyTech qui compte désormais une vingtaine de grandes entreprises de la Ville.