Les jeunes se donnent rendez-vous à Neuilly !

À l’occasion de la 50ème session du MEP (Model European Parliament), 130 jeunes issus des 28 pays membres de l’Union Européenne se retrouveront à Sainte-Marie de Neuilly, du 16 au 20 février prochain. Un événement unique, auquel l’établissement se prépare depuis des mois.

130 jeunes âgées de 16 à 19 ans viendront représenter leur pays au MEP, en février prochain à Neuilly, pour une simulation internationale du fonctionnement du Parlement Européen. Chaque année, une délégation par pays membre est ainsi envoyée dans la ville hôte pour participer, en anglais, à cette simulation. Un programme chargé les attend : débat sur des sujets prédéfinis par commission présidée par un ancien de MEP (agriculture, sécurité, politique étrangère…), écriture de résolutions, relecture par les professeurs accompagnateurs, présentation en Assemblée, amendements et vote. Une fois les résolutions adoptées, ces dernières sont transmises sous la forme d’un document au Parlement Européen, comme piste de travail.

Session anniversaire

« Nous avons la chance d’accueillir le MEP lors de la 50ème session puisque deux sessions sont organisées chaque année depuis 25 ans », confie Véronique Philouze, directrice de Sainte-Marie de Neuilly. De ce fait, les travaux en commission se dérouleront à Neuilly au sein de Sainte-Marie, du 16 au 20 février et se termineront en Assemblée par le vote à Strasbourg, du 20 au 23 février. Un événement qui demande une organisation minutieuse jusqu’à l’accueil de chaque jeune au sein des familles des élèves de Sainte-Marie. L’occasion pour eux de découvrir notre Ville, grâce à ses habitants.

Programme. Le MEP à Neuilly.

16/02 : accueil par les familles, dîner à Sainte-Marie pour les professeurs.

17/02: réunion pour les présidents de commission et commission pour les jeunes. Soirée festive à Sainte-Marie.

18/02: cérémonie d’ouverture à l’Hôtel de Ville de Neuilly avec le maire Jean-Christophe Fromantin. Commission pour les jeunes et dîner dans chaque ambassade.

19/02: commission et relecture des textes par les professeurs suivies d’un débat au Ministère des affaires étrangères.

Mercredi : départ pour Strasbourg.