Eole. Le point sur les travaux.

Le projet Eole prévoit le prolongement de la ligne E du RER actuel de 55 km vers l’ouest. Un chantier d’envergure comprenant 3 nouvelles gares (Porte Maillot, CNIT La Défense et Nanterre-la-Folie), 8 km en tunnel et 47 km de voies rénovées et réaménagées, de la gare d’Haussmann-Saint-Lazare à la gare de Mantes-la-Jolie.

Dès sa mise en service en 2024, plus de 650 000 voyageurs bénéficieront d’un meilleur maillage du réseau des transports franciliens, d’une réduction des temps de trajet, d’une meilleure accessibilité à de grands bassins d’emploi et de meilleurs services. Cet immense projet pour la mobilité en Ile-de-France impacte directement Neuilly dont le tunnel passe sous la ville.

 

3 questions à Xavier Gruz.

Directeur du projet.

 

Le projet Eole prévoit la construction de 3 puits à Neuilly situés place Gouraud, rue de l’Hôtel de Ville et place du Marché. Pouvez-vous nous expliquer les différentes phases du chantier ?

Ces 3 puits ont des fonctions de puits de secours, permettant l’accès en cas de difficultés dans le tunnel. Ils sont espacés de 800 mètres environ chacun. L’objectif, pour nos équipes, est de réaliser ces ouvrages qui vont donc descendre à la profondeur du tunnel, soit 30 à 35 mètres sous terre pour venir s’y raccorder. Le puits Gouraud a une autre particularité et demande une ventilation. Il est situé sur le tunnel qui le traverse et c’est pourquoi les travaux ont débuté plusieurs mois avant les autres puits puisqu’il doit être terminé pour que le tunnelier puisse le traverser. Pour ces 3 puits, notre équipe a besoin d’entreprendre différents travaux. La première phase consiste à réaliser un volume étanche car on creuse en partie dans des terrains sableux. On vient d’abord consolider avec des injections en béton sous pression. Puis, on réalise des parois en béton qui permettent d’avoir la tenue physique du terrain. Donc on construit des murs tout autour du puits pour creuser et évider le terrain. Ensuite on termine le rameau en direction du tunnel et ont construit les escaliers et différents étages de ce puits. Ils seront ensuite équipés en termes d’éclairage, de ventilation, d’ascenseurs… Ce sont de véritables petits immeubles que l’on construit sous terre. En surface, on ne verra qu’une grille.

Quels sont les impacts pour les riverains ?

Le premier est visuel avec l’installation du chantier. Notre objectif est de nous adapter en fonction des contraintes et voir comment le chantier s’insère correctement dans la ville. Puis, on a des nuisances sonores selon les phases de travaux. On a donc réalisé une étude sur le niveau de bruit puis on a adapté les mesures, notamment concernant la limitation des horaires d’amplitude de travail. Lorsque certains travaux ne peuvent être interrompus comme le bétonnage d’un élément de parois moulées, nous obtenons à titre ponctuel des dérogations. Il peut également y avoir des salissures liées aux camions qui roulent dans la boue du chantier et nous restons vigilants quant au nettoyage. À Gouraud, on a installé des murs de 4 mètres de hauteur pour limiter le bruit. Et quand on creuse les puits, et que l’on traverse un banc de roche dure, cela provoque des nuisances. Dans ce cas, on prévient les habitants par boîtage.

Concernant la place du Marché, une partie du marché va être déplacée sur les contre-allées qui vont être élargies pour éviter une fraction du marché. On a travaillé avec les services de la Ville pour que le fonctionnement de ce dernier ne soit pas entravé.

À qui les Neuilléens peuvent-ils s’adresser pour poser une question ?

La direction du projet a mis plusieurs outils à disposition des riverains et commerçants pour s’informer sur les travaux : le site internet du projet Eole www.rer-eole.fr, sur lequel ils pourront retrouver une page dédiée à l’actualité du chantier à Neuilly-sur-Seine (articles, photos, vidéos), une adresse de contact unique pour toute question relative aux travaux : contact@rer-eole.fret une assistance à maîtrise d’ouvrage (AMO BATI) concernant tous les sujets relatifs aux bâtis : 01 41 29 36 16.