Une collection mythique à deux pas de Neuilly.

Avez-vous déjà eu le tournis en déambulant dans une exposition ? C’est un peu la sensation que donne la succession de chefs-d’œuvre présentée à la Fondation Louis Vuitton, sur quatre étages, dans 14 salles dont 3 consacrées à Gauguin, Matisse et Picasso. Un ensemble vertigineux où les toiles de Monet côtoient celles de Renoir, Degas, Rousseau ou encore Cézanne. Un mariage haut de gamme où les cubistes, Braque, Derain, Picasso, partagent les cimaises avec les peintres nabi et les fauves ainsi qu’avec les maîtres de l’avant-garde russe Malevitch ou Rodtchenko. En somme, une exposition intense de 158 chefs-d’œuvre*. Cette sélection prestigieuse, on la doit à l’un des plus grands collectionneurs et mécènes de l’art moderne du début du XXe siècle, Sergueï Chtchoukine (1854-1936).

L’industriel moscovite voyage à Paris et intègre, dès 1898, le cercle parisien défendant les artistes impressionnistes, postimpressionnistes et modernes. Sa vie est digne d’un roman russe et sa collection finit par atteindre les trois cents toiles. En décidant, en 1908, d’ouvrir au public sa demeure, il en fait le premier musée d’art moderne européen du XXe siècle. S’il se promenait aujourd’hui aux abords du paquebot Vuitton, il verrait, dès l’ouverture, une longue file d’attente se presser pour admirer sa collection et se dirait, certainement, que le mécénat pour l’art a porté ses fruits et semé des graines bien vivaces.

Fondation Louis Vuitton

8 avenue du Mahatma Gandhi · 75016 Paris

01 40 69 96 00