Libération. Un grand résistant.

Le colonel Fred Moore, Neuilléen, vient de quitter ses fonctions de délégué national du Conseil national des communes “Compagnon de la Libération”.

Cet établissement succède au Conseil de l’ordre de la Libération, créé par le Général de Gaulle en 1940 qui vise à récompenser ceux qui se sont signalés au cours de la Libération de la France lors de la Seconde Guerre mondiale. Engagé dès 1940 comme volontaire dans l’armée de l’air française, Fred Moore se distingue par son courage dans de nombreux combats au Sénégal, au Liban, en Egypte, en Tunisie ou en Libye. En 1944 lors de la libération de Paris, il participe à la prise de l’École Militaire puis à celle du Bourget. Grandcroix de la Légion d’honneur, Compagnon de la Libération, Fred Moore fut également député de la Somme en 1958. En 2011, il est le dernier à être nommé Chancelier de l’ordre de la Libération. Le Général Christian Baptiste a succédé au colonel Fred Moore, nommé par le Président de la République. À 96 ans, Fred Moore fait partie des derniers Compagnons de la Libération encore vivants. Un Neuilléen éminent qui a voué sa vie au service de la France et de la liberté.