Lecture. Un été à lire.

Expositions, spectacles, manifestations culturelles, promenades, la rédaction a sélectionné des idées de sorties à proximité de Neuilly et dans tout le département des Hauts-de-Seine pendant la période estivale.

Librairie de Bagatelle. Lauréats des Prix Libraires en Seine.

La librairie de Bagatelle vous recommande les deux livres qui ont remporté le Prix Libraires en Seine 2017. Ce prix a été lancé il y a deux ans par l’association Libraires en Seine, un réseau de 11 librairies de l’ouest de Paris, dont elle fait partie. Il s’agit de soumettre plusieurs ouvrages à un comité de lecteurs et clients des librairies du réseau. Ils ont élu Deux remords de Claude Monet, de Bernard Michel, meilleur roman de l’année. A travers deux personnages – Frédéric Bazille, peintre et compagnon d’atelier de Monet et Camille, sa muse et première épouse – ce roman étonnant s’attache aux instants qui ont bouleversé la vie de Monet autant qu’ils ont nourri son œuvre. Une histoire d’amour, de guerre et d’amitié racontée avec pudeur et passion par l’excellente plume de Bernard Michel.

L’autre livre (catégorie Jeunesse) a reçu le prix P’tits Bouquineurs en Seine 2017 : il raconte une histoire attachante entre une jeune héroïne et des loups apprivoisés. Pour les rendre à leur vie sauvage elle les emmènera dans une aventure au coeur de la Russie pré-révolutionnaire, faite de rencontres, d’amitiés et de péripéties. Superbement écrit, il s’agit de Cœur de Loup, de Katherine Rundell.

Ces deux prix sont décernés tous les ans dans votre ville ; les premières étapes commencent en janvier. N’hésitez pas à vous renseigner auprès de la Librairie de Bagatelle pour vous inscrire, ainsi que vos enfants (9-12 ans). Et n’oubliez pas, chers lecteurs, de les emporter parmi vos lectures d’été.

Deux remords de Claude Monet.

Bernard Michel, GALLIMARD 20 €

Coeur de Loup.

Katherine Rundell, GALLIMARD JEUNESSE 14,50 €

Librairie du Roule. Vacances romanesques.

Laissez-vous envoûter par la musique d’un jardin. Quand sa femme a disparu, le révérend Simeon Pease Cheney s’est attaché à transcrire les chants d’oiseaux et les sons qui habitent le presbytère et le jardin qu’elle a planté. Une partition qui raconte la beauté du monde et de l’amour voué à une femme.

Dans ce jardin qu’on aimait.

Pascal Quignard, GRASSET 17,50 €

A moins que vous ne préfériez voyager et découvrir la société japonaise avec le regard d’un ex-chat de gouttière. L’animal au franc-parler est entré par hasard dans la vie de Satoru, qui doit s’en séparer 5 ans plus tard, et part en quête d’un bon maître. Un roman prenant et surprenant, profond et plein d’humour : Les Mémoires d’un chat. Hiro Arikawa, ACTES SUD 22 €

Les amateurs d’histoires de l’art se délecteront avec La Table du roi Salomon, Luis Montero Manglano, Actes Sud 23,80 €. Il s’agit d’une organisation secrète madrilène qui s’attache à localiser et rapatrier par tous les moyens les œuvres du patrimoine historique national éparpillées par les rapines et guerres. C’est érudit et trépidant, un passionnant “page turner” au coeur des histoires de l’art.

Vous préférez peut-être découvrir le périple qui a conduit Ruben Schwarzberg de Łódź à Berlin, Buchenwald, Paris… jusqu’à sa nouvelle vie à Haïti, où il est devenu un médecin réputé et le patriarche de trois générations d’Haïtiens. Une fascinante évocation et un hommage tendre et plein d’humour à la terre natale de l’auteur : dès 1939, en effet, l’Etat haïtien avait offert aux Juifs une seconde patrie.

Avant que les ombres s’effacent.

Louis-Philippe Dalembert, SABINE-WESPIESER EDITEUR 21 €

Et si vous voulez découvrir avec finesse et subtilité les ressorts de la crise conjugale de la cinquantaine, retrouvez le couple Calloway. Vous l’avez rencontré 20 ans plus tôt, dans le brillant Trente ans et des poussières. Jay McInerney poursuit avec talent et nostalgie son investigation du lien conjugal, dans un contexte newyorkais : crise financière de 2008, élection de Barack Obama…

Les jours enfuis, Jay McInerney, L’Olivier, 22,50 €

Librairie Lamartine. Florilège d'été.

Aujourd’hui et puisque enfin l’été est arrivé, voici notre florilège estival pour que vous ne vous trouviez pas perdu en pleine campagne sans rien à lire.

Pour vous, mesdames, en mal de polars sympas, n’hésitez pas à adopter la série des Agatha Raisin, ces petites enquêtes so british feront les délices de vos longues séances sur la plage (Agatha Raisin, M. C. Beaton, Albin Michel, 14€) . Pour celles et ceux qui préfèrent leur policier plus noir, ne manquez pas le nouveau roman de Paula Hawkings, sombre et glaçant (Au fond de l’eau, Paula Hawkings, Sonatine, 22 €). Enfin, pour vos envies de romantisme, visitez donc une ferme en Cornouailles, saga familiale émouvante et sensible (La Ferme du bout du monde, Sarah Vaughan, Préludes 16,90 €).

Quant à vous, messieurs, si votre cœur vous porte vers le thriller mystique, Le Retour du Caton n’attend que vous. Ce gros polar érudit et iconoclaste ne manque pas d’humour sous ses dehors parfois austères (Le Retour du Caton, Mathilde Asensi, HC Editions, 22 €), et pour continuer dans une veine spirituelle, faites un tour par le Conclave, où la lutte pour l’élection d’un nouveau pape recèle son lot de traîtrises et de complots en tout genre (Conclave, Robert Harris, Plon, 21,90 €). Pour finir, s’il vous reste un peu de place dans vos bagages, n’oubliez pas votre exemplaire de l’excellent roman d’Antoine Bello : L’Homme qui s’envola, Gallimard, 20 €.

Bon été a tous !