Retrouvez le sourire !

Selon le résultat d’une enquête menée par GFK, 92% des Français ont déjà souffert d’une carie. Une maladie dentaire qui touche tous les âges et qui peut être évitée grâce à une bonne hygiène bucco-dentaire.

Alors que selon l’USFBD (Union Française pour la Santé Bucco-Dentaire), la visite annuelle chez le dentiste associée à un brossage matin et soir durant 2 minutes, sont les premiers garants pour maîtriser son capital dentaire tout au long de sa vie, une étude menée par l’IFOP en 2012 démontre que le temps moyen de brossage des Français ne s’élève qu’à 56 secondes. Un geste quotidien qui mérite donc d’être modifié. En complément du brossage, il est également recommandé d’utiliser des solutions de rinçage buccale en prévention de certaines pathologies, particulièrement pour les personnes âgées, de consulter son dentiste une fois par an, d’adopter une alimentation équilibrée, de boire beaucoup d’eau et peu de boissons acides ou sucrées car ces dernières créent des usures de l’émail dentaire et un environnement propice à l’apparition de caries.

Rencontre. Docteur Gabriel Wahnich. Chirurgien-dentiste.

Quels sont les principaux facteurs de risque des affections bucco-dentaires ?

Ils varient en fonction des différentes affections. Concernant les gencives : le tabac, l’alcool, le diabète, l’hygiène insuffisante ou la mauvaise méthode de brossage des dents, peuvent être à l’origine de saignements, douleurs, gonflements, jusqu’au déchaussement. Concernant les dents : l’alimentation trop sucrée, l’insuffisance d’hygiène, la non utilisation de méthode d’hygiène inter dentaire (fil dentaire, brossette inter dentaire), l’usure chimique des dents (l’érosion dentaire) qui affine l’émail et augmente la sensibilité dentaire, peuvent contribuer à l’apparition de caries. Enfin le bruxisme (serrement et/ou grincement des dents la journée et/ou la nuit), principalement dû au stress, provoque, quant à lui, des fractures dentaires et des douleurs musculaires ou articulaires au niveau des muscles des joues, des tempes, de la nuque et des épaules.

Quels sont les symptômes de la carie et comment la soigner ?

Une coloration dans le fond des dents, une perte d’une partie de dent, une sensibilité au chaud, au froid et au sucre ou un espace inhabituel entre deux dents, doivent alerter pour consulter. Pour la soigner, nous procédons au nettoyage de la cavité de carie, c’est-à-dire à l’éviction de la partie de dent imprégnée de bactéries, puis à l’obturation par des matériaux qui aujourd’hui sont le plus souvent à base de résine ou de céramique.

Comment l’innovation technologique a-t-elle transformé les soins dentaires ?

Plusieurs axes d’innovation sont à souligner. Ils concernent d’abord les outils dentaires (instruments rotatifs, laser, produits chimiques) pour nettoyer les caries ou encore la nature des matériaux pour combler ou reconstituer les dents (résines, céramiques, matériaux bio stimulants qui permettent de régénérer une partie des dents). Certaines céramiques dont les propriétés ressemblent de plus en plus à celles des dents, remplacent la partie abîmée par un élément de céramique très similaire à la dent. Puis, les machines et l’impression 3D permettent d’avoir des profils de dents et de sourire totalement naturels, et parfois en une heure de temps. Enfin, la micro chirurgie, et plus généralement la grande majorité des soins dentaires, sont de moins en moins invasifs. L’usage des implants dentaires peut remplacer les dents manquantes et éviter le port de dentier. On parle d’économie tissulaire ou de dentisterie la plus conservatrice.