La place Winston Churchill.

Les Archives municipales vous présentent l’histoire de la place Winston Churchill.

Entre 1949 et 1951, la place Winston Churchill est réaménagée pour prendre le visage que l’on connaît aujourd’hui. Tout d’abord, le tracé de la place et la circulation en rond-point sont revus. La place s’allonge pour s’aligner sur les rues d’Orléans et Louis-Philippe, le boulevard d’Inkermann ne formant plus alors la voie centrale du rond-point. La pointe du square devant l’église Saint-Pierre est amputée de 12 mètres de long. La propriété à l’angle du boulevard Jean Mermoz est elle aussi réduite d’environ 8 mètres selon une ligne courbe tandis que la façade de l’immeuble qui y est projeté est modifiée pour rester parallèle à cette nouvelle bordure. Le monument aux morts de la Police de France et d’Outre-mer a fait l’objet d’une souscription de la part de l’Amicale des Anciens prisonniers, déportés, internés, résistants et politiques de la Police de France et d’Outre-mer.
Sa construction est due à l’architecte Louis Jean Lefort, au sculpteur Raymond Servian et à l’entrepreneur Zanini. Il se compose de deux colonnes de 3,30 mètres de hauteur en roche d’Euville, situées au sein de vasques octogonales reliées par une stèle où est gravée l’inscription commémorative. Celle-ci est finalement dédiée aux policiers morts durant les deux guerres mondiales. Deux statues en marbre blanc de Carrare sont adossées
aux colonnes et se font face : l’une représente le Droit sous la forme d’un guerrier armé d’un glaive et l’autre l’Immortalité sous les traits d’une femme portant une couronne de lauriers. Sur les colonnes sont également taillés six bas-reliefs représentant la Libération, les prisonniers, le combat, les fusillés, les internés et les déportés.Derrière le monument, se trouve un bassin et un jardin de repos entouré d’une haie et d’arbustes. De nouvelles plantations – gazon, arbres et massifs de fleurs – sont également effectuées tout autour du monument afin de préserver un cadre de verdure.

Infos

→ La Vitrine des Archives : du 2 novembre au 31 décembre 2017 dans le Vestibule d’Honneur,

2ème étage de l’Hôtel de Ville, de 9h à 17h30.

→ Pour tous renseignements :

archivdoc@ville-neuillysurseine.fr