Big Data. L’économie responsable.

Big Data. Parce que l’économie change et depuis maintenant plusieurs années, tend à privilégier – ou du moins – appréhender une finalité sociétale, durable et solidaire, Pierre Sidem a décidé de créer un média en ligne consacré à ce thème : RSEDATANEWS.

Comment avez-vous eu l’idée de créer RSEDATANEWS ?

De formation ingénieur agronome, j’ai d’abord travaillé pour les banques et assurances dans le domaine de la gestion des risques. En 2007, j’ai cofondé un media en ligne consacré aux fusions-acquisitions et au capital investissement. Après 10 ans, j’ai eu un déclic. Le domaine de la responsabilité sociétale des entreprises, l’investissement socialement responsable, les critères environnementaux, sociaux et de gouvernance ainsi que l’économie sociale et solidaire étaient certes traités par la presse mais de façon périphérique. J’ai donc eu l’idée de créer un media en ligne dédié à ces préoccupations.

 À qui s’adresse RSEDATANEWS ?

Notre lectorat se compose de tous les acteurs professionnels de ce domaine, tant au niveau des entreprises que du monde non marchant comme les coopératives, les mutuelles, les fondations, les ONG, les associations que des investisseurs et des cabinets de conseils. Nous fonctionnons avec un système d’abonnement : à l’actualité d’une part sous forme d’articles avec des enquêtes et reportages et à une base de données d’autre part. Il s’agit d’un référentiel en ligne d’acteurs RSE répertoriant leurs historiques et initiatives en temps réel.

 Que vous apporte NeuillyLab ?

Nous avons intégré le Lab en septembre 2016, au moment de la création de la société et avant la mise en ligne du site qui s’est effectuée en avril dernier. Une solution économique, de proximité et de services, qui nous permet d’organiser des réunions de rédaction et de rencontrer des candidats. J’assiste également à des ateliers comme le Meet the team du lundi, que j’apprécie particulièrement. RSEDATANEWS évolue bien au regard de l’enthousiasme des interlocuteurs et du nombre d’abonnés. Un bilan positif que nous allons consolider dans les mois à venir en renforçant le contenu et l’équipe.