auCalme. Objectif déconnection.

Relever le défi de partir en week-end 48h sans téléphone portable, sans ordinateur et sans tablette numérique… il fallait oser ! La start-up auCalme cofondée par Clément Grenier et Arthur Watine, s’est lancée dans l’aventure du tourisme digital detox. Un concept innovant qui séduit les accros des technologies que nous sommes tous devenus !

Qu’est-ce que le concept d’auCalme ?

Nous proposons des week-ends déconnectés c’est-à-dire sans smartphones, sans ordinateurs, sans radio, sans GPS ni montres (déposés dès l’arrivée)… dans des maisons d’hôtes ou refuges à moins de 3 heures de route du domicile en voiture. Ces sites (15 pour le moment autour de la région parisienne : Nord, Normandie, Bourgogne, Lorraine et Centre) ont tous été testés par nos soins. Le concept est simple : le client inscrit ses disponibilités et ses envies (nature, villages…), nous personnalisons au maximum son séjour qui sera de 2 nuits et de 2 jours. Il reçoit la destination la veille du départ avec son kit contenant un appareil photo jetable, un jeu de carte ludique créé spécialement par auCalme, un micro-guide local, une boussole, un sablier… Grâce à cette bulle géographique pour découvrir les environs, il peut enfin se laisser aller et prendre le temps. Un retour à l’essentiel pour réellement se détendre.

Comment avez-vous eu l’idée d’auCalme ?

Nous avons nous-mêmes vécu l’expérience ! Nous avons réalisé un voyage de 10 mois pendant nos études à l’ESSEC en 2016. Et au milieu du Kirghizistan, nous sommes restés bloqués 24h dans une bergerie. Seuls, avec pour unique objectif de découvrir les environs, nous avons cuisiné, marché, parlé et nous en gardons un excellent souvenir. Et à l’issue de ces 24h, une évidence s’est imposée à nous : le tourisme, cela devrait être ça !

Comment avez-vous connu NeuillyLab ?

Grâce à une autre start-up que nous avons rencontrée au sein du précédent incubateur parisien qui nous a hébergés. Les parents d’Arthur étant nouveaux neuilléens, nous avons déposé notre candidature car le tarif nous paraissait très intéressant. De plus, l’implantation géographique est stratégique pour nous car le Lab est proche de La Défense et nous souhaitons élargir notre concept aux entreprises pour proposer des séminaires déconnectés. Un projet à court terme, tout comme l’élargissement de nos sites à d’autres régions autour de Lyon, Bordeaux, Rennes et Strasbourg.