Mal de dos, mal du siècle ?

En France, le mal de dos touche chaque année plus d’un Français sur deux et est responsable de 30% des arrêts de travail de plus de 6 mois, selon des chiffres publiés fin 2016 par la Sécurité sociale. Véritable phénomène de société, cette pathologie provoque des douleurs intenses. Quelles sont les causes ? Comment l’éviter pour ne pas la transformer en maladie chronique ?

Rencontre.

Benjamin Fradet.

Kinésithérapeute au sein du cabinet de Kinésithérapie Neuilly Paris Ouest.

 

Quels sont les maux de dos les plus courants ?

Les principaux maux de dos se divisent en deux groupes, les lombalgies (douleurs de la région basse) dont font parties les très connues sciatiques qui génèrent des douleurs pouvant irradier de la fesse jusqu’aux orteils et les cervicalgies
(douleurs de la région du cou), pouvant être ressenties jusque dans les doigts.

Quelles sont les causes ? Les symptômes ?

L’augmentation de la sédentarité est une cause majeure. Elle se constate aussi bien au travail, où de plus en plus de personnes passent leurs journées assises devant un ordinateur entraînant d’importants troubles posturaux, que dans la vie quotidienne avec une forte diminution des activités physiques en général. Il est d’ailleurs important de rappeler que l’activité physique ne se résume pas à la pratique sportive mais qu’il s’agit d’un concept bien plus large (jardinage, bricolage…). Elle doit être attractive et plaisante pour le patient afin d’être pratiquée de façon régulière et sur du long terme, pour qu’elle soit efficace. On peut également prendre en compte l’accroissement du nombre de personnes en surpoids et cela, dès le plus jeune âge. Les mauvaises postures au travail ou dans la vie quotidienne favorisent des douleurs au dos. Porter une charge répétée, mal se positionner devant un écran, se baisser sans plier les genoux, constituent de mauvaises habitudes. Quant aux symptômes, ils varient selon les différentes pathologies (blocage, brûlures, picotements…). Un constat demeure : nous prenons souvent soin de notre dos trop tard quand il a déjà commencé à nous faire souffrir.

Comment traiter efficacement le mal de dos ?

Le mal de dos n’est pas une fatalité, il peut être efficacement soulagé par un travail d’assouplissement et de renforcement musculaire. Notre rôle est également d’enseigner les bons gestes et postures qui accompagneront ensuite les patients au quotidien et permettront d’agir de manière préventive sur les douleurs de dos. Cette « hygiène du dos » est la clé du succès et nécessite l’implication sérieuse du patient dans son programme de soins. Avez-vous remarqué une augmentation de ces maux depuis quelques années ?
Je pense qu’il y en a toujours autant mais les personnes sont aujourd’hui plus à l’écoute et prennent davantage soin d’elles. On en voit plus car finalement on en parle plus.

 

Chiffres

1 arrêt maladie sur 5 concerne le mal de dos.

80% de la population mondiale souffre à un moment de sa vie de ce mal selon l’OMS.

 

Une méthode à connaître

McKenzie.

Méthode d’évaluation et de traitement de la douleur, la méthode McKenzie séduit de nombreux adeptes dans le monde. Elle consiste à tester mécaniquement les mouvements du patient de manière répétée. Le kinésithérapeute établit ensuite un diagnostic en fonction des symptômes et de la réaction du corps aux mouvements, pour ensuite adapter un traitement spécifique. Le kinésithérapeute élabore des exercices individualisés que le patient alors éduqué, pourra reproduire seul, plusieurs fois dans la journée.