Danse. Le langage de la grâce.

Qu’elle soit classique, moderne, contemporaine, urbaine, ultra rythmée, en couple ou seul… la danse a la pouvoir de divertir, des plus petits jusqu’aux seniors. Un art ancien et universel qui a su évoluer au fil des modes et qui aujourd’hui encore, continue de nous émerveiller.

Interview. Charles Ferreira. Président de la Fédération Française de Danse.

Comment se porte la danse en France ?

Elle se porte bien. Nous avons doublé le nombre de licenciés par deux en 8 ans ce qui est très encourageant. Nous avons la particularité d’avoir une double casquette car la Fédération Française de Danse est rattachée à deux ministères, celui des sports et celui de la culture. Notre rôle en tant que Fédération, est de créer notre propre identité en imposant notre spécificité artistique dans le domaine sportif.

 Quels sont les bienfaits de la danse ?

Au delà des bénéfices physiques d’une activité sportive, la danse apporte beaucoup au niveau de la mémoire. Pour retenir une chorégraphie et l’exécuter convenablement, cela demande une concentration intense. La danse stimule donc le corps et l’esprit.

Pouvez-vous nous parler du Passeport Danse…

Nous l’avons mis en place en décembre dernier. Il s’agit d’un programme préétabli correspondant à des niveaux de couleurs (du jaune au noir), à l’image par exemple de ce qui est déjà mis en place pour les ceintures en judo, qui s’adapte à toutes les danses. Aujourd’hui obligatoire pour les compétiteurs en danse latine et standard, il le deviendra à termes pour toutes les danses.

 Quels sont les prochains grands rendez-vous ?

Après l’organisation fin 2017 en France des Championnats du monde de rock acrobatique à Lyon, de danse latine et standard et de boogie à Marseille, nous attendons avec impatience les Championnats du monde de danse latine à Paris en 2019. Par ailleurs, nos danseurs de hip-hop se préparent pour les Championnats du monde au Japon en mai. Les vainqueurs seront sélectionnés pour les Jeux Olympiques de la Jeunesse, organisés en Argentine en octobre prochain. C’est la première fois que le hip-hop sera en compétition et nous nous en réjouissons. La Fédération Française de Danse propose à toutes ses structures affiliées de nombreuses manifestations tant sportives qu’artistiques avec des titres de champions et offre de nombreux services (assurances, Sacem, juridique et de nombreux partenaires) à ses licenciés.

Rencontre. Inès Saint-Macary. Présidente de l’Association Sportive et Gymnique de Neuilly (ASGN)

Comment fonctionne l’ASGN ?

Créée en 1974 par Madame Bettinger, l’ASGN propose de nombreuses activités pour tous, à partir de 4 ans. Nos 1 200 adhérents choisissent parmi différentes disciplines : danse classique, moderne jazz, street danse, hip-hop, contemporain, danse orientale, zumba mais aussi fitness, cardio, gymnastique rythmique, gym danse, pilates, coaching postural, yoga, marche nordique, Qi-Gong, abdos-fessiers, stretching et body-sculpt. Les – de 18 ans représentent environ la moitié de nos adhérents et pratiquent tous de la danse. Les 107 heures de cours hebdomadaires se déroulent au Centre Aquatique, au Théâtre des Sablons et à Bienheureuse Isabelle, dirigés par nos 24 professeurs diplômés d’Etat.

Comment définiriez-vous l’ASGN ?

C’est une association de quartier conviviale ! Nous créons du lien et bien souvent nos membres participent à des cours entre amis. Les familles sont très présentes et parfois 3 générations sont inscrites en même temps. Nous souhaitons que chacun puisse pratiquer une activité sportive dans les meilleures conditions. Ainsi, nous pratiquons un tarif réduit pour les personnes en situation de handicap et offrons les cours aux adultes qui ont besoin d’une séance adaptée. L’occasion de rompre l’isolement.

Vous organisez un spectacle tous les 2 ans…

Oui, il se déroulera comme à chaque fois au 167 – Espace de Loisirs. Rendez-vous cette année le 5 mai pour deux spectacles, sur le thème de Paris. Ce gala est un événement très attendu car 450 jeunes élèves répètent avec les professeurs durant de longs mois. Une belle manière de clôturer l’année !